.BIBLE : Deus ex machina ?

Le nouveau gTLD .BIBLE est une nouvelle extension spéciale en son genre. En effet, cette extension est dotée d’une politique de résolution des disputes très spécifique dont les règles sont plutôt particulières.

 

Une de ces règles exige des Experts acceptant de traiter les dossiers .BIBLE qu’ils « affirment haut et fort soutenir avec enthousiasme la mission de l’American Bible Society » et qu’ils croient que « la Bible est la parole de Dieu qui amène le Salut par le Christ. »

 

Dans un post recent sur le blog Gigalaw, l’avocat Doug Isenberg pose la question de savoir “pourquoi seuls certaines personnes avec des croyances religieuses spécifiques devraient être qualifiées pour déterminer si un titulaire de nom de domaine remplit les conditions d’attribution?”.

 

Il est admis que l’enregistrement de noms de domaine puisse être restreint aux membres de certains groupes ou communautés. Le programme des nouveaux gTLDs prévoit l’existence de différents « business models », et d’extensions répondant aux besoins de certaines activités (par exemple le .PHARMACY). De là à imposer une prestation de serment aux panelistes…

 

La rumeur court que l’IPC, groupe “Propriété Intellectuelle” du GNSO de l’ICANN (Generic Name Support Organization) , pourrait formellement soulever cette question… si Dieu le veut.

 

Affaire à suivre

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s